Les six bières « cyclistes » qu’il faut avoir goûtées

Rien de tel que le plaisir d’une bonne bière entre amis, au retour d’un long ride. Quelques brasseurs, souvent passionnés de vélo, ont foncé (au sprint) vers cette tendance lifestyle et… » nutrition-récupération ». Notre sélection des bières « cyclistes » qu’il faut absolument découvrir.

Hello Velo, from Yorkshire

On connait la passion cycliste du Yorkshire depuis le départ du Tour de France 2014. Au pays des pubs, elle devait forcément se décliner en une blonde légère, 4,2% d’alcool, épicée, léger goût de miel, orge et houblon from UK.

Velosophe, la lager suisse

À l’origine boutique de vélos à Genève, Velosophe propose une bière… suisse, lager corsée, non filtrée, 100% naturelle. Travaillée (oui, tout de même) avec la brasserie Hilsenbeck à Gruibingen, près de Stuttgart. Une idée de Damien Bisetti, grand spécialiste de BMX. The Veritabe Cyclist Beer est distribuée par de nombreux détaillants de cycles en Europe.

À Bloc, née à Amsterdam

Rouler « À bloc ! », c’est rouler à fond, « Flat out » et même encore un peu plus vite. Cette expression française a été retenue par Dan et Martijn, jeunes brasseurs installés à Hilversum, entre Amsterdam et Utrecht. Non filtrée, riche en protéines et vitamine B, leur lager à 4,9% d’alcool a déjà suscité 250.000 euros de crowdfunding sur la plateforme Symbid.

Malteni, hommage français à Eddy Merckx

Alexandre et William, deux compères du nord de la France, ont créé en 2010 la marque Malteni, en référence au maillot mythique porté jadis par le légendaire Eddy Merckx. Leur agence de voyages cyclistes ne s’est pas déclinée en fabrique de charcuterie, comme Molteni jadis en Italie, mais en trois bières bio, brassées en Belgique entre 5,5 et 6,5% d’alcool: l’emblématique ambrée, la blonde et la blanche.

Orvelo, entre vieux amis

À Grembergen, entre Gand et Bruxelles, Luc, Jan et Dag, trois anciens copains d’université, ont imaginé une bière de triple fermentation, 7,5% d’alcool, aux riches arômes de houblon et d’épices. Orvelo ? Un jeu de mots avec le trophée annuel Vélo d’or.

Cyclist by Boelens, pure Flandres

À Belsele, entre Anvers et Gand, contre des courses de « kermesse », on aime forcément le cyclisme. Kris Boelens, brasseur installé, a donc décliné une blonde Cyclist by Boelens agréable, 6% d’alcool, arômes d’épices, miel et citron. Encore meilleure après un ride sur les pavés, bien entendu.

Photos Cycling in Flanders et Malteni

Tags

Share